Présentation de la Commission technique régionale (= Plongée sous-marine)

C’est l’une des commissions phares de notre fédération. 95% des plongeurs sont passés, à un moment ou à un autre de leur progression technique, dans le cadre d’une qualification délivrée par la commission technique.

En France, la FFESSM est l’acteur incontournable de l’enseignement de la plongée. Elle est ainsi la seule fédération ayant reçu la délégation du Ministère de la Jeunesse et des Sports à cet effet. L’organisation de l’activité est strictement définie par le code du sport qui précise les garanties de technique et de sécurité dans les établissements organisant la pratique et l’enseignement de la plongée en scaphandre.

Les principales missions de la commission technique régionale :

Organisation et gestion des formations et des examens de plongeurs et de cadres

La formation et la certification des premiers niveaux de plongeurs incombent aux clubs. Par contre le niveau de plongeur le plus élevé, le niveau 4, relève de la compétence de la commission technique régionale ainsi que les formations d’encadrants (Initiateurs, TSI, MF1…).

Pour l’accomplissement de cette tâche, elle dispose d’un outil essentiel, la Base fédérale de plongée d’Hendaye. Ouvert à l’année, elle permet d’accueil des plongeurs de la France entière dans des locaux récents et un cadre privilégié.

La commission technique régionale est épaulée par un collège d’instructeurs régionaux et nationaux. Outre un travail de réflexion sur la pédagogie et l’enseignement de notre activité, ils fournissent les sujets d’examen et assurent la représentation de la CTR dans les examens dépendant du champ d’action de la CTR (Initiateur, N4, MF1…).

Le champ de formation s’étend à un large public allant des enfants et des adolescents jusqu’aux seniors. En partenariat avec la fédération Handisport, elle intervient également dans la prise en charge du public handicapé moteur.

Organisation et gestion des formations des TIV (Technicien en Inspection Visuelle).

La réglementation impose une réépreuve des bouteilles de plongée tous les cinq ans avec l’obligation de les inspecter tout les ans. Cette inspection est assurée par un « Technicien d’Inspection Visuelle ». La commission technique a la charge de la formation de ces TIV. Par ailleurs elle assure le suivi administratif et fourni aux clubs via les départements le matériel nécessaire à la gestion du parc de matériel.

Organisation et gestion du secourisme en plongée

Le caractère particulier de notre activité impose une formation spécifique en secourisme. Le comité dispose d’un agrément qui lui permet la mise en en œuvre et la certification de formation de secourisme de la protection civile. Cette formation est complétée par des modules spécifiques à la pratique de la plongée en scaphandre. L’ensemble de ce dispositif est pris en charge par la commission technique.

Représentation de la région à la commission technique nationale

Membre de droit de la commission technique nationale, notre région y est représentée par le président de la commission régionale. Il participe à l’ensemble des travaux :

  • Réflexion et ajustement des contenus de formation
  • Elaboration des modalités d’évaluation et de certification
  • Rôle de conseil et force de proposition dans les relations avec les différents acteurs de l’activité (passerelles et équivalences)
  • Etc….